dégât des eaux

Dégât des eaux comment fonctionnent les assurances habitations ?

Votre maison a récemment enduré un dégât des eaux ? Une fuite de canalisation ou des infiltrations d’eaux dans votre plafond ? Que faire ? Pour ce sinistre assez courant, avoir une assurance habitation peut parfois sauver la mise. Ce type d’assurance permet de couvrir une partie ou la totalité des dommages que votre bien immobilier a subis.

Assurance habitation pour prendre en charge un dégât des eaux

Si vous avez pu souscrire à une assurance habitation avant que le sinistre dégât des eaux atteigne votre logement, vous pouvez être sûr et certain que les dommages seront pris en charge par votre assureur. Cependant, il est important d’avoir bien vérifié son contrat d’assurance habitation lors de sa souscription. Il peut arriver que ce type de sinistre ne soit pas décrit dans son contrat. Bien examiner les détails des garanties et des exclusions de garantie est un bon réflexe à avoir.

Assurance habitation : La garantie et les exclusions

En règle générale, une garantie liée à des dégâts des eaux peut couvrir les interventions et réparations d’une fuite de canalisation, une rupture de ses canaux ou des infiltrations des eaux de pluie dans son toit. Notez que des extensions de garanties peuvent être demandées par l’assuré afin d’avoir l’esprit plus tranquille. Il faut aussi comprendre que toutes les compagnies d’assurances ont mis en place des exclusions de garantie par rapport à ce type de sinistre. Les risques d’inondations, les sinistres en lien avec les eaux souterraines, les habitations irrégulières qui ne suivent pas des normes de construction spécifique… Autant de situations sont exclues de la prise en charge d’une assurance habitation.

Assurance habitation : Fonctionnement du système d’indemnisation

Comment faire afin d’obtenir l’indemnisation de son assurance habitation en cas de dégâts causés par des eaux ? Pour vous faire indemniser rapidement par votre assureur, vous devez respecter certaines étapes.

Premièrement, vous devez réaliser un constat amiable qui décrit et relate tout ce qui concerne la situation vécue. Dans ce constat, vous devez informer de la cause, le lieu, les objets ou les structures endommagés sur votre construction…

Deuxièmement, il est essentiel qu’une déclaration du sinistre soit effectuée auprès de votre compagnie d’assurance. Cela doit se faire 5 jours après la réalisation du constat amiable.

Troisièmement, vous devez agir rapidement pour réparer les dommages du sinistre. Cela évite des risques d’aggravation de la situation. À cet égard, recourir à l’intervention d’un réparateur est indispensable. Après réalisation des travaux de réparation, veillez à bien conserver la facture pour un remboursement auprès de votre assureur.

En dernière étape, un expert va venir examiner le sinistre que votre habitation a subi et évaluer la somme exacte qui sera par la suite indemnisé par votre compagnie d’assurance.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
Expert Immo | Blog sur la construction et l'aménagement immobilier | L'actualité finance et économie