construction d’une maison individuelle

Les différentes normes à respecter pour la construction d’une maison individuelle

Qui n’a jamais rêvé de faire construire sa maison, avoir son propre toit ? C’est une des choses prioritaires que chacun de nous voudrait bien avoir un jour. C’est même les raisons pour lesquelles nous travaillons de temps en temps. Nombreux sont les gens qui pensent que la construction d’une maison se fait tout simplement suivant ses besoins. Là, ils se trompent. Il y a tout de même des règles et des normes à respecter dans la construction d’une maison individuelle pour bénéficier d’une habitation confortable en toute sécurité.

Les normes thermiques ou norme RT 2012

Mise en vigueur depuis le 1er janvier 2013, la norme RT 2012 ou règlementation thermique 2012 s’applique dans la construction neuve. Cette norme a pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre, et également d’assurer une grande performance énergétique de l’habitat. Elle permet donc d’obtenir une diminution de la consommation d’énergie des logements. Les constructeurs doivent alors s’assurer de l’optimisation de l’isolation pour réduire les ponts thermiques, l’étanchéité de l’air, la ventilation, un système de chauffage et de production d’eau chaude compatible avec le label bâtiment basse consommation ou BBC. Une RT 2020 se soucie bien de la protection de l’environnement et prévoit des maisons auto-productrices d’énergies.

Les normes techniques

Sur le plan technique, la construction d’une maison est concernée par le respect de l’isolation phonique. Pour garantir un meilleur confort acoustique aux habitants, il faut réduire les nuisances sonores. Un arrêté du 30 juin 1999 fixe un taux de décibels maximum pour les différentes pièces de vie des logements et des parties communes. Pour les pièces principales, elles doivent être isolées d’au moins 30 décibels contre les bruits provenant de l’extérieur. Sur ce même plan, le constructeur de votre maison doit prévoir d’autres paramètres. Ces derniers concernent les solutions contre l’infiltration ou les remontées d’eau.

Les normes électriques

On sait qu’un incendie sur trois est d’origine électrique. C’est pour cela que le domaine électrique ne doit pas être négligé. Une norme doit être respectée concernant les dispositifs électriques. La norme NF C 15-100 est mis en vigueur pour améliorer la sécurité et la gestion des appareils. Cependant, la maison doit être équipée de quelques dispositifs indispensables.

Les normes d’urbanisme

Une norme concernant le plan local d’urbanisme est aussi exigée par la commune pour garder une identité esthétique. Ce plan fixe les réglementations sur la hauteur maximale du bâtiment, la couleur et le type de toiture, de revêtement ou de l’aménagement extérieur.

Les normes parasismiques

Pour la sécurité, la construction doit prendre en compte les risques sismiques. Cinq zones sont considérées suivant le degré du danger. Dans la zone 1, vous ne courez aucun risque, tandis que dans une zone 5, votre maison aura besoin de fondations solides. Les risques d’inondations sont également non négligeables. Il existe 5 zones selon le niveau de risque d’inondation pour un terrain. La zone blanche n’a aucun risque, la zone jaune à faible risque, la zone bleue à moyen risque. Pour la zone rouge, les risques sont élevés, le terrain est inconstructible. Et pour la zone noire, elle présente un risque maximal, donc habitation interdite.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
www.11bis.fr | Les lampes tash art | Domotiki